Comprendre l’usinage au laser

laser

Dans l’industrie, la découpe au laser est de plus en plus plébiscitée notamment grâce aux nombreuses possibilités qu’elle offre. Elle peut être appliquée sur plusieurs matériaux pour des rendus finaux parfaits. Sa rapidité et sa fiabilité font qu’elle peut être utilisée aussi bien pour la texturation de surface, la soudure, le perçage, etc. Découvrez ici plus d’informations sur cette méthode.

Le principe derrière l’usinage au laser

Encore appelé laser machining, l’usinage au laser est l’une des méthodes de découpe de matériaux les plus performantes à l’heure actuelle. On fait recours à cette technique pour sa rapidité et sa qualité de découpe.

A lire également : Le Galaxy S10 possède-t-il une prise casque ?

Pour mieux comprendre cette performance, il est important de vous informer sur son principe de fonctionnement. Contrairement à une scie qui vous fera perdre de la matière lors du cisaillement, la découpe au laser enlève juste la matière nécessaire.

Ainsi, par principe, le dispositif émet un faisceau lumineux sous l’action de radiations simultanées induites par des cycles d’atomes de dioxyde de carbone. L’énergie ainsi produite est focalisée sur le point d’impact jusqu’à son évaporation totale. Cela permet de découper avec une très grande précision les différentes pièces.

A voir aussi : Lancement de Galaxy Tab Active 2 en Inde, disponible à partir de mi-mars

L’usinage au laser : pour quelle application ?

Les applications de la découpe laser sont très étendues. Cette méthode peut être ainsi utilisée pour la texturation de surface. Cela consiste à modifier la texture des surfaces en y gravant des motifs à l’échelle microscopique.

Généralement, lorsque ces motifs sont gravés, les résultats peuvent varier selon les objectifs initiaux des fabricants. La surface pourrait par exemple mieux réfléchir la lumière ou s’auto-nettoyer. L’objectif peut être aussi d’optimiser le caractère aérodynamique ou hydrodynamique des surfaces.

L’usinage au laser peut être également utilisé pour la soudure. Grâce à la puissance produite par le faisceau, il se crée un bain fondu qui en refroidissant, va permettre aux matériaux de fusionner. Comme vous l’imaginez, les résultats sont encore plus satisfaisants.

Pour créer des motifs sur des couches minces, il n’est pas possible d’utiliser une autre méthode autre que l’usinage au laser pour un rendu sur mesure. Cette création de motifs est encore appelée décapage et est réalisée avec des lasers ultras puissants même si le procédé est athermique. Le laser améliore la qualité de l’ablation sur couche mince en tout point.

En plus, l’usinage au laser peut être utilisé pour le perçage et la découpe des matériaux. Ici, selon le rendu voulu, trois types de perçage peuvent être utilisés. Il s’agit entre autres du :

  • perçage à percussion ;
  • perçage en spirale ;
  • perçage de contour.

Chaque type de perçage permet d’atteindre des résultats particuliers selon les matériaux à travailler.

L’usinage au laser : pour quels matériaux ?

L’usinage au laser peut être appliqué à plusieurs matériaux à l’instar des pièces ferreuses avec une faible teneur en carbone comme l’inox. Pour des matières en fer brutes, il faut simplement élever la puissance du dispositif. D’autres matériaux comme l’aluminium, le laiton, le cuivre, le bois, le plexiglas ou le thermoplastique tolèrent les faisceaux laser.

En somme, l’usinage au laser se présente comme un procédé complet à travers les nombreuses possibilités. Avec la qualité de l’usinage des nombreux matériaux qui s’y prêtent, le laser machining reste une méthode d’usinage de choix.

Articles Similaires

Show Buttons
Hide Buttons