SEO

Le référencement multilingue et l’internationalisation de l’entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le référencement naturel a pour but d’optimiser le contenu d’un site internet pour les moteurs de recherche en générant plus de trafic organique (attirer un plus grand nombre de visiteurs et donc de clients potentiels). Mais un référencement de qualité dépend en grande partie de l’utilisation des mots clés, car Google ne se contente plus d’analyser simplement la présence de certains mots clés sans prendre en compte la structure globale du texte.

De plus, l’intelligence des moteurs de recherche s’est nettement améliorée ces dernières années en s’adaptant à ses utilisateurs et en privilégiant les contenus de qualité pour répondre aux besoins des internautes.

A découvrir également : Avoir recours au service d'une agence de référencement pour auditer son site

Quant au référencement multilingue va reprendre en partie la structure du référencement naturel, mais en choisissant de l’adapter complètement au pays cible afin d’assurer l’internationalisation digitale de l’entreprise.

 Qu’est-ce que le référencement multilingue ?

Le référencement multilingue d’un site va permettre à retrouver le lien du site, peu importe sa langue. Effectivement, pour les entreprises proposant à la vente des produits dans plusieurs pays, cela permet de faciliter l’atteinte des publics cibles en optimisant le contenu du site web dans plusieurs langues. Le référencement multilingue est encore plus important dans les pays parlant plusieurs langues, comme la Belgique ou encore la Suisse.

A découvrir également : Alexa SEO, l'assistant virtuel crée par Amazon

Seulement, la traduction seule ne permet pas à assurer le succès de nouveaux marchés.

Pourquoi s’intéresser au référencement naturel quand on a un site web ?

Le SEO multilingue aborde plusieurs aspects intéressants d’un site web. Les étapes les plus importantes afin d’assurer l’efficacité d’un site web multilingue sont : la traduction du contenu, les domaines et les URL ainsi que les balises.

La traduction du contenu doit contenir des mots clés pertinents pour le pays cible et dépendre de la zone géographique dans laquelle vous vous trouvez. Une traduction réalisée à l’aide Google Traduction est bien souvent insuffisante, car elle ne prend pas en compte les subtilités de chaque langue et encore moins la pertinence de certains mots clés. Il est beaucoup plus judicieux de faire appel à une agence de traduction ou à une agence spécialisée dans le référencement multilingue qui a l’habitude de faire appel à des traducteurs spécialisés. Effectivement

Les noms de domaines et les URL des pages doivent être structurés en étant propres à chaque pays (exemple « . be » pour la Belgique, « . de » pour l’Allemagne. Par la suite, des balises hreflang seront aussi à mettre en place. Il s’agit d’un code HTML utilisé par les sites web qui possèdent le même contenu traduit en plusieurs langues.

Je ne m’y connais pas en référencement multilingue, comment faire ?

Internationaliser son entreprise est important à l’heure du digital pour toucher une nouvelle clientèle, mais tout le monde ne s’y connait pas forcément pour exporter son site web et obtenir des résultats concrets. C’est pour cette raison qu’il existe des agences multilingues spécialisées dans le référencement multilingue et dans le SEO. Ils sauront mettre en place une stratégie qui vous permettra de rivaliser avec les entreprises locales et de séduire les acheteurs potentiels de pays différents. De plus, ils font souvent appel aux services de partenaires locaux qui connaissent parfaitement le marché et seront plus susceptibles de cibler les mots clés et d’obtenir certaines requêtes. Ces experts connaissent le marché cible et peuvent déterminer l’intention de l’utilisateur en analysant ses requêtes.

Partager.