Quand la sécurité devient un levier de compétitivité

A la fois essentielle et coûteuse, la sécurité a longtemps été considérée comme une nécessité “simple” liée aux risques et à l’usage. Ce n’est plus vrai. La cybersécurité est devenue une réponse nécessaire aux menaces et fait désormais partie du cœur même des produits ou services d’une entreprise : un changement que les entreprises peuvent et doivent transformer en avantage concurrentiel.

“La cybersécurité est passée d’une ” nécessité ” coûteuse à un levier de compétitivité en créant de nouveaux produits ou services .”

A découvrir également : Comment créer un programme efficace de sensibilisation à la sécurité de votre organisation ?

Nous avons l’habitude de voir la sécurité comme un préalable coûteux à mettre en œuvre. Et pourtant, en cas d’absence ou de défaut, cela peut être encore plus coûteux pour l’entreprise.

A cet égard, les faits sont impressionnants : attaque par phishing sur TV5 Monde, vol de plusieurs milliards de dollars dans une centaine de banques via le malware Carbanak affectant plus de 30 pays, atteintes à la protection des données et attaques par déni de service chez Sony ou attaques contre le fabricant de jouets VTech…

A lire aussi : Espionner un portable à distance : quelles sont les meilleures solutions ?

Autant d’épisodes qui entraînent une augmentation spectaculaire du cybercrime au niveau international.

Développez la confiance dans le digital

Il va sans dire qu’une faille de sécurité peut détruire la valeur par la perte de données ou porter atteinte à la réputation avec des conséquences majeures, car les impacts potentiels sont nombreux :

  • sur l’exploitation (projets en cours, capacités de décision) ;
  • sur les personnes (sécurité personnelle, cohésion sociale interne) ;
  • sur les biens (patrimoine intellectuel ou culturel, finances, image) ;
  • sans parler des impacts juridiques, des effets des non-conformités ou des impacts environnementaux.

Mais c’est là que la sécurité a réellement décollé : elle fait désormais partie d’un mouvement majeur de ” confiance numérique ” où le ” marketing de confiance ” commence à émerger. Véritable facilitateur de la transformation numérique, la cybersécurité permet de créer de nouveaux produits ou services auxquels les utilisateurs ou les consommateurs actuels ou futurs feront immédiatement confiance et qui leur procurent ainsi un avantage concurrentiel.

A l’instar de l’économie réelle, la perte liée à la mise en œuvre des frontières numériques entraînera des coûts supplémentaires, avec un effet d’entraînement sur la compétitivité et une réduction des échanges ou de l’adoption de produits.

Accroître la confiance, c’est créer moins de risques et de coûts, développer de nouveaux avantages concurrentiels…

Misez sur la sécurité et les nouveaux vecteurs de valeurs

Concrètement, comment positionner la confiance dans le modèle économique de l’entreprise pour en faire un avantage concurrentiel ?

L’introduction de la sécurité DANS LES PRODUITS ET LE SERVICE

La sécurité est de plus en plus présente au cœur même des produits innovants, qui créent de nouveaux risques pour l’entreprise ou le consommateur : objets connectés, produits basés sur la technologie NFC, etc…

Mais ces innovations ne seraient pas viables sans sécurité native. Grâce aux protocoles de sécurité améliorés associés aux cartes de paiement sans contact, le risque est réduit. La confiance des utilisateurs est accrue, tout comme la valeur du produit. Ainsi, le taux d’adoption a augmenté et les banques tentent d’acquérir le marché des paiements de petite taille (moins de 20 €), alors que le développement en France reste faible par rapport au marché.

Introduisez plus de sécurité DANS LES PROCESSUS

Dans un contexte d’entreprise étendue, les relations entre acteurs exigent un haut niveau de confiance numérique. L’amélioration des réseaux de confiance permet d’améliorer les collaborations pour faciliter des échanges de données fiables. La cybersécurité permet aux entreprises de renforcer leurs processus, par exemple dans la chaîne d’approvisionnement ou dans les relations entre un constructeur et ses sous-traitants PME (automobile, aéronautique, etc.). La compétitivité par la confiance numérique sera renforcée par un meilleur partage des données, tout en limitant les risques.

Le pôle de compétitivité Aerospace Valley a donc approuvé des projets de cybersécurité pour l’industrie des sciences aérospatiales visant à rapprocher les entreprises des secteurs aéronautique et spatial européens et les travaux de recherche menés par les centres de formation. L’objectif est de mieux comprendre les enjeux de sécurité de l’ensemble de l’industrie et d’offrir aux PME des solutions abordables qui répondent à leurs besoins.

Les changements majeurs dans les compétences liées à la sécurité

Afin de garantir la confiance dans les nouveaux produits ou services liés aux nouvelles utilisations de la technologie numérique, la surveillance doit être formalisée afin de faciliter la détection précoce et de mieux réagir en cas d’attaque, ce qui signifie que la confiance exige la mise en place d’une surveillance.

Dans le marché en plein essor de la cybersécurité, le défi de la compétence et de la spécialisation dans ce domaine est essentiel. L’évolution de l’économie numérique fait de la cybersécurité à la fois une nécessité pour les entreprises et une source de différenciation.

Cette valeur doit être créée sur l’ensemble de la chaîne de services des entreprises, dans le cadre d’une politique de sécurité globale. Pour devenir un opérateur de confiance, les acteurs sont de plus en plus amenés à nouer des relations de partenariat avec des soumissionnaires en sécurité mondiaux spécialisés dans leur domaine.

Cette tendance est renforcée par les obligations légales découlant notamment de la loi sur la programmation militaire et de la réglementation européenne.

Show Buttons
Hide Buttons