Etre plus serein avec sa comptabilité

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour presque toutes les entreprises, la tenue d’une comptabilité est une obligation. Il s’agit d’un exercice qui peut être plus ou moins complexe, mais surtout chronophage. Quelles sont vos solutions pour vos obligations comptables ?

A voir aussi : Pourquoi investir dans un siège de bureau ergonomique ?

Tenir sa comptabilité : obligation pour qui ?

Dès que votre entreprise relève des bénéfices industriels et commerciaux ou BIC, vous devez tenir votre comptabilité. Dans le cas où votre entreprise relèverait des bénéfices non commerciaux, vous devez également tenir une comptabilité pour vos activités. Seules les entreprises relevant du micro-BIC peuvent être dispensées de la tenue de comptabilité. Pour ces entreprises, la comptabilité se résume à la tenue d’un livre-journal des recettes et d’un registre des achats.

Les professions libérales incluant les freelances, les indépendants, les consultants, les coaches ou encore les formateurs, sont ainsi tenues de tenir une comptabilité. Il est possible de tenir la comptabilité de vos activités vous-même si vous disposez du temps et des compétences requises pour ce faire. Il est à noter que selon le statut juridique de votre entreprise, la tenue de sa comptabilité peut être plus ou moins complexe.

A voir aussi : Pourquoi choisir Adobe Premiere Elements comme logiciel de montage vidéo ?

Devenir autonome avec sa comptabilité

Si vous êtes freelance, micro-entrepreneur ou entrepreneur, il est tout à fait possible de vous assurer vous-même de la tenue de votre comptabilité. Vous avez une large gamme de choix de solutions en ligne pour faciliter la tenue de la comptabilité de votre entreprise. Dans le cas du micro-entrepreneur pour qui les obligations comptables sont très simplifiées, un outil de gestion basique et très simple, comme vous pouvez trouver , suffit largement pour être tranquille avec sa comptabilité.

L’entrepreneur en entreprise individuelle peut également se passer des services d’un expert-comptable pour faire des économies. La tenue de sa comptabilité peut être parfaitement assurée avec un logiciel. Pour une entreprise individuelle, le plus essentiel est d’avoir en main un outil qui permet de s’assurer que l’on ne dépasse pas les seuils de chiffres d’affaires de sa franchise TVA par exemple.

Avoir un logiciel comptable aux fonctionnalités adéquates

Selon le statut juridique de l’entreprise, SASU, SARLU…les obligations comptables peuvent être plus moins complexes. Raison pour laquelle il faut absolument avoir en main l’outil de gestion comptable adéquat. Un bon logiciel d’expert-comptable devrait vous permettre de synchroniser votre compte bancaire, piloter votre entreprise en temps réel ou encore surveiller de près votre chiffre d’affaires et votre trésorerie.

En même temps, le logiciel comptable en ligne que vous utilisez devrait vous permettre d’automatiser quelques tâches. Il peut par exemple s’agir du calcul automatique des montants de TVA, l’édition des devis et factures. L’édition des bilans et des liasses fiscales doit également être facilitée par les fonctionnalités du logiciel en ligne. A noter que généralement, les solutions en ligne offrent des fonctionnalités et des services plus flexibles et adaptables à chaque situation.

Compter sur un expert-comptable

Bien qu’il ne s’agisse pas de la solution la plus économique, force est de constater que dans bien des cas, il vaut mieux faire appel à un expert-comptable pour sa société. On parle de société, parce qu’effectivement c’est la tenue comptable des sociétés qui peut s’avérer la plus compliquée. Mais encore une fois, quelle que soit la structure juridique de la société, celle-ci n’est aucunement obligée de faire appel à un expert-comptable, mais y a intérêt.

Il est à noter que dès que votre société a besoin d’externaliser sa comptabilité, cette dernière doit être confiée à un expert-comptable, un vrai. Du moins, pour économiser, vous pouvez toujours compter sur responsable comptable personnel en ligne comme avec Amarris Direct. A noter que selon certaines conditions, la certification des comptes par un expert-comptable est une obligation pour les sociétés.

Partager.