5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on lance son activité de distribution

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La création d’une entreprise constitue une aventure trépidante. En effet, c’est un projet de vie qui mène à un grand changement. L’entrepreneur a plusieurs choses en tête lorsqu’il s’agit de lancer son activité, toutefois, il y a quelques erreurs à éviter. Voici les 5 erreurs à ne pas commettre lors du lancement de son activité de distribution.

A découvrir également : Les événements digitaux : Une solution pour résister à la crise

Négligence de la phase d’étude de marché

Lors de la création d’entreprise, la première chose à faire est la vérification de la faisabilité du projet en réalisant une étude de marché. La stratégie de l’entreprise découle de cette étape, en effet, l’analyse du secteur apporte des connaissances développées, notamment concernant les clients potentiels et la concurrence.

Négliger les outils de gestion

En tant qu’entrepreneur, vous disposez surement des compétences nécessaires pour mener à bien la gestion de votre future entreprise. Néanmoins, il existe des outils de gestion nécessaires et pratiques qui vous permettent de bénéficier d’une valeur ajoutée. Par exemple, si vous travaillez dans le secteur du négoce de boissons, vous pouvez choisir d’utiliser un logiciel pour les distributeurs de boissons, il sera spécifiquement optimisé pour votre secteur et inclura différents modules tels que la gestion des stocks et livraisons, les ressources humaines, la base de données clients, etc.

A lire également : Prises de vues aériennes, les bonnes raisons de passer par une banque d’images pour les professionnels

En effet, ce type de logiciel est nécessaire pour centraliser les tâches et ainsi vous permettre de gagner du temps pour vous occuper d’autres choses. Vous pouvez en outre profiter de la promotion  des ventes et gagner en performance pour faire évoluer votre activité.

Négliger le business plan

Il est nécessaire, voire même vital dans le cadre du lancement d’une activité de distribution de réaliser une simulation financière du projet. Une vision trop optimiste des prévisions de chiffres ne permet pas de s’assurer de la rentabilité de l’entreprise. La justification des chiffres est nécessaire pour la présentation du projet auprès des partenaires.

Le business plan est obligatoire, surtout si vous devez réaliser un prêt bancaire. Le business plan doit intégrer un compte de résultat, un prévisionnel de trésorerie ainsi qu’un plan de financement. Ces éléments sont importants dans l’analyse de la rentabilité de votre projet.

Se passer des nouvelles technologies

Certains entrepreneurs décident de se passer volontairement des nouvelles technologies. Cela est une erreur qui risque d’impacter l’activité. En effet, dans un monde où la nouvelle technologie est omniprésente, les concurrents peuvent tirer le meilleur parti et vous semer dans la course aux consommateurs si vous décidez de vous cantonner aux méthodes basiques.

En outre, l’automatisation des tâches et la digitalisation vous permettent d’optimiser la production, ce qui mène au succès de votre lancement d’activité.

Ne pas tester convenablement le produit

Le lancement précipité du produit constitue une erreur fondamentale à éviter. En effet, les nouveaux entrepreneurs ont tendance à se précipiter dans le lancement des produits afin de témoigner d’une capacité à produire. Cela conduit toutefois à un manque d’étude du produit voire même un manque de test. Ce manque de test, quant à lui, risque de causer des dommages à l’entreprise et surtout à l’image de la marque.

Il est donc important pour un entrepreneur de prendre le temps de réaliser les différents tests nécessaires sur les produits afin de répondre aux mieux aux besoins des consommateurs. De plus, une étude de la clientèle, notamment les caractéristiques est nécessaire. Aussi, il est important de sortir une version bêta du produit dans divers salons spécialisés ou dans des campagnes de crowdfunding afin de confronter le produit au grand public.

Partager.