Quelles actions sont susceptibles d’infecter un ordinateur

Pour des raisons diverses, nous utilisons un ordinateur sur une durée plus ou moins longue. Aussi bien pour charger des données, consulter vos mails, regarder un film ou jouer à un jeu vidéo, vous exposez votre ordinateur à un certain nombre de menaces. Il arrive parfois que vous le fassiez de manière involontaire et/ou par ignorance.

Dans cet article, vous découvrirez les actions les plus fréquentes, qui exposent vos ordinateurs à des attaques virales à votre insu.

A lire également : Une cyberattaque au service des impôts va vous faire gagner quelques jours

Un ordinateur portable

L’absence d’antivirus

Son nom l’indique déjà, mais il est important de le rappeler. Par définition, un antivirus est un logiciel conçu pour protéger un système informatique de toute menace malveillante (virus). Outre son rôle préventif, l’antivirus a pour rôle de détecter, nettoyer et/ou anéantir tout virus présent dans un ordinateur. C’est un système de défense important, et laisser votre ordinateur sans antivirus est semblable à laisser votre maison sans défense.

A lire aussi : Nos conseils pour installer un système de télésurveillance dans sa maison à Lyon

Un antivirus efficace et à jour, agit comme un voile de sécurité impénétrable par n’importe quel virus à l’instar des malwares et des vers informatiques.

Des mots de passe faciles à craquer

Sur tout appareil doté d’un système informatique, aussi bien un ordinateur qu’une tablette, vous utilisez probablement des mots de passe pour accéder à vos différents comptes. Ils servent à renforcer la sécurité de vos données en réduisant l’accès à vos comptes ou à votre ordinateur afin que des individus non-autorisés ne puissent utiliser vos données à votre insu ou sans votre accord.

Les cybercriminels multiplient les astuces pour cracker les mots de passe des utilisateurs afin d’accéder à leurs données personnelles, professionnelles ou bancaires. C’est la raison pour laquelle il est vivement recommandé d’opter pour des mots de passe longs et difficiles à deviner, d’où l’obligation faite aux utilisateurs par certains sites de créer des mots de passe respectant une nomenclature bien précise.

L’absence des mises à jour de vos mots de passe

C’est une bonne chose d’avoir des mots de passe sécurisés, mais c’est mieux d’en faire une actualisation régulière. En effet, l’absence de mise à jour du système ou des mots de passe vous expose à des tentatives d’intrusion ou à des infections.

Utiliser des logiciels dépassés ou obsolètes

Vous avez déjà probablement au moins une fois reçu un message sur votre écran qui vous informe que la date d’expiration d’un logiciel donné est proche ou alors qu’il est déjà obsolète. Quasiment tous les logiciels sont conçus avec des mises à jour valables pour une durée déterminée au-delà de laquelle ils perdent en efficacité. Quand cela arrive, il est alors nécessaire de faire une nouvelle mise à jour. Pour vous aider à comprendre l’importance d’avoir une application à jour, il faut savoir qu’un logiciel obsolète n’est plus pris en charge par son développeur.

De manière pratique, un logiciel obsolète contient des failles sécuritaires que les virus utilisent pour s’introduire dans les systèmes informatiques. Ces brèches vont progressivement se généraliser au point d’attaquer l’intégralité de votre système. Pour éviter un tel désagrément, veuillez à toujours utiliser la dernière version de vos logiciels, ou à défaut, de faire des mises à jour (officielles) provenant de sources fiables (généralement le site officiel du développeur).

L’utilisation des périphériques externes infestés de virus

On peut dire qu’il est quasiment impossible d’utiliser un ordinateur sans recourir au moins une fois à un périphérique externe. Le plus utilisé dans ce domaine est sans nul doute la clé USB. Cette dernière sert à copier des fichiers et les sauvegarder dans la mémoire d’un ordinateur. Elles sont donc très pratiques, mais le problème réside dans le fait qu’elles sont parfois déjà infectées par des virus au moment de les connecter à l’ordinateur.

Le niveau de risque est, certes élevé, mais ce n’est pas une situation désespérée. Juste après avoir pluggé votre clé USB sur les ordinateurs pour étudiants, il faut la scanner avec un antivirus à jour avant de l’ouvrir, faute de quoi, vous donnez libre accès aux potentiels virus qu’elle contient de s’introduire dans l’ordinateur et de s’y répandre.

Les routeurs et les fournisseurs d’accès Internet (FAI) inappropriés

Les hackers et les virus pullulent sur la Toile, d’où l’importance de prendre beaucoup de précautions, particulièrement quand vous surfez sur Internet. Si vous avez l’habitude d’utiliser des routeurs lors de vos navigations sur Internet, vous devrez vous assurer qu’ils soient de bonne qualité et dénués de virus.

Dans la même lancée, si vous êtes liés à un FAI personnel, il faudrait qu’il soit fiable et recommandé. En somme, si vous êtes reliés à un fournisseur d’hébergement ou à un autre réseau, il vaudrait mieux vous assurer que votre connexion n’est pas contrôlée à distance par une autre entité.

L’ouverture des liens web et des emails

Le mailing est une méthode qu’utilisent de nombreux hackers pour faire leur sale besogne. En effet, ils envoient des mails avec des liens conduisant à des fichiers infectés par des virus de la catégorie cheval de troie. Une autre astuce utilisée est le pishing. Il s’agit de se présenter comme un service officiel (gouvernement ou banque) pour essayer de vous extorquer de l’argent. Il faut également faire attention au ransomware, qui est l’une des techniques prisées des cybercriminels.

Un hacker derrière son écran d'ordinateur

Pour éviter de tomber dans ces pièges, il convient de bien vérifier l’identité de l’expéditeur de l’email avant de l’ouvrir.

Les jeux en ligne et la publicité

La communauté des joueurs en ligne ne cesse de s’agrandir au fil des années. Les pirates informatiques profitent de cette tendance pour mener leurs activités, et les jeux en ligne pour enfants sont leur cible principale. Qu’il s’agisse des jeux en ligne ou des applications (gratuites ou pas), elles répondent au même principe : attirer l’utilisateur et l’inciter à valider un lien ou le pousser à télécharger un fichier corrompu qui par la suite affectera votre ordinateur.

Vous devez également faire attention aux faux jeux concours, qui sont nombreux sur la Toile, notamment sur les médias sociaux qui procèdent selon le principe décrit ci-dessus. Les publicités opèrent sensiblement de la même manière : elles cachent des codes malveillants qui s’exécutent automatiquement lorsque vous cliquez dessus. Les exemples les plus connus sont les cleaners.

Conclusion

Vous faisiez peut-être l’une de ces actions par le passé, et sans le savoir, vous vous rendiez vulnérable à votre ordinateur. Désormais, vous savez comment renforcer la sécurité et protéger votre machine.

Afficher Masquer le sommaire