Comment puis-je aider mon mari qui joue ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’addiction aux jeux vidéo est reconnue comme une maladie à part entière par l’OMS depuis 2018. Bien que les jeux vidéo soient une grande source de plaisir et de divertissement, ils favorisent l’imagination et le développement de nombreuses compétences, une pratique excessive est un réel danger. Dans cet article, nous prendrons le temps de développer cela plus en détail.

Qu’est-ce qu’être accro aux jeux ?

L’addiction au jeu ou encore le pari aux jeux est le besoin incontrôlable de continuer à jouer, quelles que soient les conséquences dans votre vie. Le jeu signifie que vous êtes prêt à risquer quelque chose que vous aimez dans l’espoir de gagner quelque chose de plus grande valeur.

A lire aussi : Le rôle d'un cabinet de gestion de patrimoine

Il s’agit d’une dépendance fréquente au jeu, qui prévaut dans la vie d’une personne, au détriment des valeurs et obligations sociales, professionnelles, matérielles et familiales

Le développement de la dépendance au jeu est progressif et peut être divisé en 6 phases.

A lire également : Comment résilier un forfait mobile free ?

  1. La phase d’intérêt pour le jeu, qui touche principalement les enfants et les adolescents. C’est une période d’intérêt évident pour diverses formes de jeu qui peut durer 10 ans ou plus.
  2. Phase gagnante : Vous allez jouer occasionnellement, obtenir des gains, puis les gros gains vont provoquer de plus en plus d’excitation, vous allez placer de plus en plus de paris et vous risquez de tomber dans un cercle infernal. Une personne commence à croire qu’elle gagnera toujours, et si elle réalise un « gros gain », elle s’efforce de le répéter (optimisme injustifié), risquant des sommes toujours plus importantes.
  3. Phase de perte. En plaçant des paris élevés, vous risquez de grosses pertes. Des prêts importants, et en cas de succès, les gains sont utilisés pour rembourser les dettes. Le joueur joue tout son salaire et commence à cacher sa dépendance. Il évite les créanciers et croit toujours qu’une autre « grande victoire » est sur le point de se produire.
  4. Phase de désespoir. La séparation de la famille et des amis, la perte d’emploi et l’endettement croissant provoquent la panique. La pression des créanciers mène souvent au crime. Ces fardeaux, à leur tour, conduisent à l’épuisement mental, au regret, à la culpabilité, à l’impuissance et à la dépression.
  5. La phase de perte d’espoir. Le mariage se rompt (divorce), il y a un sentiment de désespoir, des pensées et/ou des tentatives de suicide. Ensuite, il y a 4 options : s’évader dans l’alcoolisme ou la toxicomanie, la prison, la mort (suicide ou aux mains des créanciers) ou demander de l’aide.
  6. Phase de récupération (reconstruction) : tant que le toxicomane entre dans une thérapie professionnelle ou commence à mettre en œuvre le programme en 12 étapes du joueur anonyme.

Actions pour aider mon mari à arrêter de jouer

Voici quelques actions que vous pouvez entreprendre pour aider votre mari qui est accro aux jeux :

  • Surtout, il vaut mieux l’aider à consulter un spécialiste, car la dépendance au jeu nécessite un traitement.
  • Mettez-vous d’accord sur les limites de dépenses ou commencer à contrôler le budget familial
  • Surveillez votre téléphone avec une application espion telle que eyeZy qui est la plus appropriée.
  • Faites un suivi si vous recevez une promotion par e-mail
  • Surveillez vos applications installées et bloquez-les si elles sont liées au jeu.

Pour aider votre mari à se débarrasser de cette addiction, vous pouvez suivre les mesures citées plus haut, en particulier celle de recourir à une application d’espionnage tel que eyeZy. Cette application peut vous aider à bloquer un site internet sur Android ou iPhone pour protéger vos enfants ou vos proches des méfaits du jeu.

Quelles sont les raisons qui peuvent l’empêcher d’arrêter de jouer ?

Peut-être que votre mari ne veut pas arrêter de jouer. En même temps, vous pouvez constater les dégâts de jouer de manière excessive. Par exemple :

  • Vous vous disputez tout le temps à propos de sa dépendance au jeu.
  • Vous êtes dépassé par le fait qu’il s’éclipse, ment et cache ses échecs.
  • Les créanciers le dérangent. Vous envisagez d’être en surendettement.
  • Il ne pense qu’au jeu. Cela vous a pris toute votre vie.
  • Il a cessé de se soucier de ce qui aurait dû être important pour vous.
  • Il a emprunté de l’argent à de nombreuses personnes. Vous avez honte de les regarder dans les yeux.
  • Il néglige sa santé.

Conclusion

À travers cet article, nous espérons que vous comprenez davantage la définition de l’addiction aux jeux vidéo. C’est une véritable maladie qui peut toucher les enfants et aussi les adultes.

Partager.