Le Storytelling, c’est quoi exactement ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le storytelling est une technique de marketing de plus en plus utilisée. Mais de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le storytelling ?

Le terme de storytelling que l’on peut traduire en français par “raconter une histoire”. Il ne s’agit toutefois que d’une traduction littérale. On utilise en France l’expression de mise en récit. Au Québec, on parle d’accroche narrative. Ce concept s’appuie sur les 7 étapes du storytelling selon Matthieu. Il s’agit de communiquer en racontant une histoire dans le but de faire passer un message.

A voir aussi : Pourquoi mettre en place une stratégie Inbound Marketing ?

Cette forme de communication n’est pas nouvelle. Les professionnels de la publicité utilisent cette technique depuis (presque) aussi longtemps que “la réclame” existe.

Si cette structure narrative du discours est utilisée depuis toujours, c’est parce qu’elle permet de faire passer un discours ou une idée sous une forme ludique. Une histoire, une anecdote, et le message permet de créer de l’affect, un lien avec la cible. Celle-ci a alors beaucoup de facilité à s’identifier à l’un des personnages, à se projeter dans cette “fable”. En suscitant l’adhésion du lecteur, le message est bien mieux retenu, et de manière plus durable.

Lire également : Pourquoi suivre une formation en webmarketing ?

Pourquoi faire de la mise en récit ?

La mise en récit est un puissant levier qui doit systématiquement être intégré dans toute bonne stratégie marketing. En effet, cette manière de communiquer touche la très grande majorité des gens. En effet, tout le monde aime qu’on lui raconte une histoire. Cela fait partie de notre construction mentale car les histoires et les récits sont utilisés depuis l’enfance pour inculquer des valeurs, faire passer un message.

Même adulte, on aime toujours ce que renvoient les histoires et récits. Cela peut reposer sur des croyances comme le chat noir, sur de l’affectif et bien plus. Dans tous les cas, cela fait appel aux émotions. Et c’est bien là toute la force du storytelling. En suscitant des émotions et en les associant à un produit par exemple, la cible est davantage tentée de l’acheter.

Par ailleurs, le storytelling est une technique de marketing qui permet d’avoir l’adhésion aux valeurs véhiculées par l’entreprise ou la marque. C’est un levier indispensable pour une bonne stratégie de marketing, mais surtout pour se différencier de la concurrence en passant par les émotions.

L’exemple le plus représentatif du storytelling, c’est la marque Coca-Cola. Celle-ci a réussi une véritable appropriation de l’image du Père Noël. D’ailleurs, dans le monde entier, la représentation de celui-ci a changé en l’espace de quelques décennies pour se calquer sur celui de la célèbre marque. La compagnie joue tous les ans avec cette image, faisant remonter les émotions de l’enfance en fin d’année. La boisson est alors associée à une notion de convivialité, de famille et de bonheur. Il n’en faut pas plus pour pousser sa cible à l’achat.

Quels sont les usages possibles du storytelling ?

Le storytelling peut être utilisé de multiples manières. Il est notamment très utile pour :

la création d’une image de marque pour un lancement de produit par exemple ; le renouvellement ou le renforcement de l’image de marque d’un produit ou d’une entreprise ; une communication à la fois simple et percutante ; une différenciation efficace vis-à-vis des concurrents ; un ciblage précis des clients et prospects qui intéressent votre entreprise ; un ancrage durable de votre marque auprès des clients.

Marketing de contenu : pourquoi la narration est importante ?

Si le storytelling est un outil de marketing de contenu aussi puissant, c’est parce que les histoires sont engageantes. Elles captent l’attention de la cible.

Dans le détail, la narration permet :

  • la création d’un lien émotionnel entre la cible et la marque. Cet aspect est essentiel puisque les décisions d’achat sont dictées à 80 % par l’émotion, et à seulement 20 % pour la logique ;
  • la création d’un lien de confiance avec la marque : il est souvent difficile de gagner la confiance des acheteurs qui sont très sollicités. Le principe d’une histoire que l’on raconte, c’est de rapprocher le conteur et la personne qui l’écoute. Comme quand une mère raconte une histoire à son enfant, cela crée un rapprochement, une confiance.

Partager.