Quels sont les risques du téléphone au volant et comment faire pour l’éviter ?

L’utilisation du téléphone portable au volant comprend de véritables risques en ce qui concerne la sécurité routière. À ce titre, elle est punissable par la loi. Découvrez dans cet article les risques de cette utilisation du téléphone portable au volant et les dispositions que vous pouvez prendre pour l’éviter.

Les risques du téléphone au volant

Le téléphone portable au volant vous fait encourir 2 grandes catégories de risques : les risques d’accident et les risques de perdre votre permis de conduire.

A lire en complément : La caméra Galaxy S10 est livrée avec un mode Instagram intégré.

Les risques d’accident

Quel que soit le type d’assurance auto que vous contractez chez la MAAF, utiliser votre téléphone portable au volant ne vous garde pas à l’abri des accidents de voiture. Bien au contraire, cela multiplie le risque d’accident par 3 pour des manipulations simples et de 23 pour l’écriture d’un message selon les rapports de la sécurité routière.

1 accident sur 10 est dû à l’utilisation du téléphone au volant et environ 16 % des accidents mortels peuvent y être associés. Ainsi, utiliser son téléphone portable au volant comporte un véritable risque d’accident mortel. Même si le conducteur est volontaire pour prendre ce risque pour lui, il doit penser à la vie des autres personnes qui peuvent être impliquées dans un pareil accident.

A découvrir également : Le papier peint Galaxy S10 a fui, correspond à ceux des rendus.

Les risques juridiques

Du point de vue de la loi, l’utilisation du téléphone portable au volant est passible de sanctions. Les plus simples de ces sanctions consistent en un retrait de 3 points sur le permis de conduire ou une amende de 135 euros. Elles sont appliquées dans les cas suivants :

  • Le conducteur est surpris avec son téléphone en main ;
  • Le conducteur est surpris avec une oreillette, un écouteur ou un casque au volant ;
  • Le conducteur est surpris utilisant le kit mains libres de son téléphone.

L’amende forfaitaire et la diminution de point du permis sont appliquées lorsque l’utilisation du téléphone n’est pas associée à une autre infraction de la route. Dans le cas au contraire où cette manipulation est associée à d’autres infractions routières, le permis de conduire est automatiquement suspendu pour une durée maximale de 6 mois. Au nombre des infractions routières associées se trouvent :

  • La violation des règles de conduite ;
  • Le non-respect des feux de signalement ;
  • Les dépassements non réglementaires ;
  • Le dépassement des lignes de délimitation de la route ;
  • L’excès de vitesse, etc.

Il est préférable de prendre des mesures pour parvenir à éviter d’utiliser son téléphone portable en pleine conduite. Ceci est valable aussi bien pour les motocyclistes que pour les piétons.

Les manières d’éviter le téléphone au volant

Eu égard aux risques encourus lors de l’utilisation du téléphone portable au volant, il est préférable d’utiliser toutes les techniques possibles pour éviter de le faire. Dans un premier temps, vous devez prendre conscience que le téléphone portable ne doit pas être utilisé du tout au volant. Partez donc du principe que vous ne le sortez pas de votre sac et vous ne le mettez pas en évidence pour ne pas être tenté.

Mettre votre téléphone sur silencieux ou l’éteindre serait une bonne technique pour éviter d’être attiré par les notifications et la sonnerie. Si vous bénéficiez de la présence d’un passager, il peut vous servir de réceptionniste pendant la durée du voyage. Pour répondre aux appels urgents ou importants, vous avez la possibilité de vous arrêter dans un parking ou à d’autres endroits plus appropriés.

Les cas autorisés

Il existe certains cas dans lesquels l’utilisation du téléphone portable au volant est autorisée. Lorsque votre véhicule ou votre casque de sécurité est équipé d’un système de décrochage ou d’appel intégré qui vous permet de répondre au téléphone sans devoir le toucher, vous pouvez recevoir des appels.

De même, vous êtes autorisé à utiliser le GPS de votre téléphone portable pour vous guider vers une destination à condition que le téléphone soit posé sur un kit de mains libres bien en face de vous et qu’il ne soit utilisé que pour cette raison

La sécurité routière est l’affaire de tous. Chacun est donc appelé à sensibiliser les autres à cet effet, car même si vous respectez les règles, vous pouvez être heurté par quelqu’un qui, lui, ne les respecte pas. Ainsi, si vous appelez une personne et que celle-ci est au volant, raccrochez simplement l’appel.

Afficher Masquer le sommaire